Mallette de contrôle solaire

Mallette de contrôle solaire

Mallette de contrôle solaire pour opérations de mise en service, d’entretien et de contrôle des fonctions des installations solaires thermiques.

(A) : Boussole

(B) : Plaquettes de renseignements

(C) : Plaquettes de contrôle

(D) : Tournevis – Testeur

(E) : Multimètre numérique

(F) : Bandelettes pH

(G) : Tournevis d’étalonnage du réfractomètre

(H) : Clé de purgeur d’air

(K) : Flacon d’échantillonnage

(L) : Réfractomètre manuel

(M) : Manomètre

(N) : Pipette

(D) : Eau distillée pour étalonnage

Bandelettes de mesure du pH (F)

Pour contrôle du pH du fluide caloporteur :

  1. Prélevez du fluide caloporteur de l’installation à l’aide du flacon d’échantillonnage (K)
  2. Plongez brièvement une bandelette dans le flacon et lisez le pH à l’aide de l’échelle sur la boîte

Si le pH est compris entre 10,0 et 8,5, le fluide caloporteur est encore correct.

Si le pH est inférieur à 7,5, remplir l’installation avec du nouveau fluide caloporteur.

La qualité du fluide doit être contrôlée annuellement par le chauffagiste dans le cadre de l’entretien de l’installation solaire.

Si les variations de pH devaient être > 0,5, il faudrait envisager un suivi mensuel. Remarques : Ne jamais mélanger le fluide caloporteur avec de l’eau ou des fluides d’autres fabricants. Le Tyfocor LS de chez Viessmann est prêt à l’emploi

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin